Vaut-il mieux un petit chez soit ou un grand chez un autre ?

En voila quelle est bien comme question, où faut il majoritairement entreposer sur le net, le contenu que l’on génère/commet ?

Sur son blog, ou bien sur une des multiples plateformes existantes et tirant leur revenus directement du contenu généré par ses utilisateurs ( et/ou des datas des utilisateurs et lecteurs )?

Ça peut être tentant quand meme d’aller poser son petit bout de texte sur cette dernier plateforme à la mode, ca brille, c’est super simple et en plus regarde y’a déjà des millions de gens qui passent par ici et y’a du trafic presque sans rien faire …

Oui, mais c’est pas chez vous … Vous ne contrôlez pas ce que vous avez produit, la modification, la suppression et le maintient en ligne ne vous appartiennent plus …

J’en veux pour exemples, récents, la fermeture programmée plusieurs mois à l’avance de Google+, la fermeture annoncées 2 mois à l’avance de la plateforme de blogs du quotidien Le Monde, ou la fermeture constatée, à postériori, de la plateforme PLOS

Dites @lemondefr c’est assez scandaleux et inexplicable d’interrompre votre service de blogs. pic.twitter.com/iSmLqoNFKk— Alexandre Moatti (@A_Moatti) 8 avril 2019

Dans le meilleurs des cas, vous avez la possibilité de récupérer vos données, articles, photos. Et encore, il vaut voir quels outils vous avez à votre disposition pour le faire, un petit script bash, ou un dump de base de données, voir meme recopie d’un répertoire ftp, c’est autrement plus facile qu’une palanquée de copier/collé, clic droit enregistrer sous …

Dans le pire des cas, vous ne pouvez rien faire et votre contenu est perdu, disparu, effacé ( coucou MySpace ) …

@PLOS, seriously, you killed my blog with no message or warning, no chance to move, save draft posts, archive past? No apology or explanation? Please tell me you have a backup. https://t.co/wsa1OVYsHq— Dr Tamsin Edwards (@flimsin) 6 avril 2019

Quelques soient les raisons et les modalités de la fermeture du service vous hébergeant, ce qui est sûr c’est que vos contenus ne sont plus en ligne, désindexés des moteurs de recherche au fur et à mesure, générant des liens en erreur 404 en pagaille vers vos désormais défunts articles ou photos … Un peu comme s’ils n’avaient jamais existé, jamais été créés …

Shit happens comme on dit, si la plateforme ne ferme pas, elle peut simplement devenir payante (coucou ImageShack), ou décider que vos contenus ne correspondent plus à ses standards de communauté et vous foutre dehors …

Que faire contre ça ?

Publiez, en première intention sur une plateforme que vous maitrisez, un blog wordpress (ou autre), un forum phpBB (ou autre) sur un hébergement où vous avez accès à la base de données, puis répliquez, linkez votre article original sur le support de votre choix … Et faites des sauvegardes régulières

Bon, je sais, on sera toujours un petit peu chez quelqu’un d’autre (les gens hostant leur propre serveur à la maison, ils existent, mais ce n’est pas la majorité du genre …) mais il y a un monde entre avoir un serveur dédié, mutualisé, virtuel, ou même juste un espace disque que l’on contrôle et le full dépôt chez facebook/linkedin.

Gardez le contrôle ( reprenez le le cas échéants ! ) sur vos écrits / photos / ce que vous produisez sur le web.
Se monter un petit blog ou un forum n’est pas vraiment compliqué, ni dispendieux et vous évitera de vous retrouver le bec dans l’eau le jour où … (Et si vous ne vous y êtes jamais intéressé, c’est l’occasion de vous y mettre, ca vous fera progresser en softskills)

Donc en bref, vaut mieux un petit chez soit, qu’un grand chez les autres …

Allez,
@+
Ouinche

254 – Merci pour vos données, vos photos, vos infos, mais maintenant, on ferme. @+ TSchuss !


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.