Faire imprimer ses photos ?

Tiens y’a encore de la lumière par ici ?

Donc puis ce que c’est encore ouvert, je vais en profiter pour vous faire part d’une de mes dernières expériences en matière de photographie …

Comme je ne mets plus trop, mon blog à jour, hum hum, vous ne savez pas forcement, que je participe cette année au « Défis 52 » organisé par le forum EoS-Numérique … C’était d’ailleurs l’objet de mes derniers post sur le blog ( Re Hum hum …. ). Je continue donc à participer ( pour le fun hein étant dans les limbes du classement ) semaines après semaines ( enfin sauf sur la semaine 9 ou le sujet, « photo de rue », ne m’a vraiment pas emballé du tout … Je participe  Et vous pouvez retrouver mes participations sur cette page du défi 52

Je rentre de vacances et je vais essayer de remettre les choses au peu à jour, notamment ce blog … Je rentre donc de vacances, et niveau photo, cette années je me suis un peu fait plaisir, au niveau matos notamment, par l’achat d’un bon vieux Canon 5D mk III et d’un 17-40 mm F/4; mon 10-18 ne se montant plus sur le 5D … Le tout d’occasion hein et bien d’occasion, le 5D a près de 200.000 clics au compteur ^^

Le top du top d’une génération précédente sera de toute façon, niveau matos toujours mieux que le moyen/entrée de gamme de la toute dernière génération …

Canon 5D III du Ouinche
Canon 5D III du Ouinche

Donc équipé de ce nouveau matos de furieux, je ne pouvais faire que 100% de belles photos, car, c’est connu, c’est l’appareil qui fait les photos ( Petite vidéo d’Arnaud THIRY explicitant tout ça ) …

Donc après cette loooonnnnggguuueeee intro, je vais en venir la partie de l’article qui se rapporte au titre … Donc faire imprimer ses photos … Jusqu’à présent, je n’avais jamais fait imprimer qu’en 9×13 ou 10x15cm via des services d’impression sur le web… Mais ca c’était avant … Je suis passé par SAAL Digital , une entreprise familiale allemande qui a pris, et bien !, le virage du numérique et qui livre à travers toute l’Europe. Et histoire de faire les choses biens, je suis parti sur une impression sur toile, encadré dans une caisse américaine …

Au niveau de la photo de base, c’est juste un portrait des mes mini-mois, en train d’envoyer un bisous avec le Mont Saint Michel en arrière plan. Niveau Exif, c’est pris avec mon 24-70, à 35mm, ouverture F4 à 1/2000eme de seconde … Composition décalée sur la gauche, mais je voulais absolument le drapeau français à droite … ( Saint Michel, saint patron des paras oblige ! ).

Un bokeh avant sur les mains, une map faite sur un œil ( vous me croirez sur parole, hein, vu que je vous ai mis 2 magnifiques emoticons en lieu et place des visages des mini-mois … ) et un bokeh à l’arrière, zou, c’est dans la boite … Après avoir fait une dizaine de déclenchements pour cause de sujets dissipés … Plus vous avez d’enfants à prendre en photo simultanément plus ils vous faudra de prise … Ça crois de façon logarithmique entre ceux qui regardent pas l’objectif, ceux qui font les pitres ou ceux qui boudent …

Photo imprimée sur toile par SAAL Digital : le fichier
Photo imprimée sur toile par SAAL Digital : le fichier

Après téléchargement sur mon Hackintosh de l’application SaalDesign de SAAL-Digital, disponible sous Windows et donc Osx ( Enorme, meme pas besoin d’aller sur les internets )… Je n’ai plus eu qu’a choisir le type de tableau … Comme je fréquente souvent une salle de réunion remplie de tableaux sur toile imprimé dans des caisses américaines, moi choix c’est porté la dessus. Y’ a plein plein d’autre type de tableau disponibles Dibond, pvc, acrylique, … Mais moi c’est toile + caisse américaine que j’ai choisi. Nah !

Donc dans l’application on est guidé par la main pour positionner et cadrer sa photo … Que ceux qui n’ont jamais eu à jongler avec les traits de coupe, retrait, gabarit, ne partent pas tout de suite en courant, y’a moyen de s’en sortir, facilement …

Y’a plus qu’a cliquer et payer et à attendre …

Après une petite semaine, Tadam, le livreur de DHL qui m’appelle et voila le travail :

Photo imprimée sur toile par SAAL Digital : le resultat
Photo imprimée sur toile par SAAL Digital : le résultat

Alors que dire … Je suis pas déçu…

Je note quand meme un léger réchauffement de l’image. La balance des blancs est partie se balader vers le jaune/chaud tout en étant par rapport à l’image initiale légèrement décontrastée*

Est-ce du a la toile ? Au fait que je me suis pas servi des profils ICC mis a disposition ? Pour tout vous dire, je sais meme pas ce que c’est un profil ICC ni a quoi ca sert …

*Ça me va plutôt bien le rechauffement + diminution du contraste car c’est avec ce genre de rendu acidulé que je développe mes photos actuellement ( cf photo ci dessous )…

Ça rend super bien que j’ai qu’une envie c’est d’avoir une photo potable à nouveau pour la faire imprimer, mais ce coup ci, je crois que je partirais sur un Dibond. Merci SAAL Digital en tout cas pour l’expérience …

SI vous aussi vous voulez imprimer vos photo, et en grand, ca se passe par ici :

http://www.saal-digital.fr/tableaux-photo/

Allez, j’arrête de vous embêter avec mon article, il fait déjà près de 700 850 mots …

Bonne rentrée  Bonnes vacances

Allez,

@+

Ouinche

246 - Trop
246 – Trop

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *